BLOG

Les véganes : « ces nazis de la cause animale »

7 mars 2021

 

Des arguments récurrents apparaissent souvent dans les débats sur les questions autour du véganisme. Les véganes veulent imposer leur mode de vie au reste de la population. Ces personnes méprisent tous celles et ceux ce qui ne pensent pas comme elles, ce qui en ferait un mouvement totalitaire. En ce qui me concerne, on m’a à plusieurs reprises traité directement ou indirectement de nazi, parfois le fait de proches estimés.  

Rencontre avec une nature libre : Zalophus wollebaeki

15 novembre 2020

 

Moi-même touché au plus profond de moi par ma rencontre avec des baleines à bosse, il y a maintenant 12 ans, et de tant d’autres animaux dans ma vie, je témoignerai régulièrement de mes expériences qui m’ont mené dans la voie du militantisme en faveur des animaux et de la nature. J’ai vécu une de ces rencontres fantastiques aux Galápagos avec des lions de mer endémiques de cet archipel. Le lion de mer des Galápagos (Zalophus wollebaeki) est une espèce d’otariidé qui vit sur les îles Galápagos et, en plus petit nombre, sur l’île de la Plata (Équateur). Sociable, il est souvent observé en train de prendre des bains de soleil sur des rivages sablonneux, des groupes de rochers et même sur les bancs publics ou de glisser avec grâce dans le ressac. 

L’animal sert à « ça » ou le destin forcé de ceux que l’on dit de rente

8 novembre 2020

Les vaches, cochons, poulets, moutons, chèvres, lapins et tous les autres animaux d’élevage serviraient à « ça ». Un argument qui revient ordinairement dans les débats qui opposent les représentants de l’industrie de l’élevage et animalistes. Beaucoup de sous-entendus pour un si petit mot. Qu’est-ce que cela veut dire ? 

Le loup : entre mythes, idées reçues et désinformation

28 août 2020

Canis lupus de son nom scientifique, le loup déchaine les passions. La votation suisse du 27 septembre prochain, portant sur la modification de la loi sur la chasse, vient remettre le canidé sur le devant de la scène. Actuellement, les cantons ne peuvent autoriser les tirs d’individus isolés que s’ils causent des dégâts importants. Il en est de même dans les meutes. Par dégâts importants, entendez la prédation sur nos animaux de « rente ». Si la modification de la loi est acceptée, les cantons pourront autoriser les tirs préventifs, avant que des dégâts ne surviennent, que cela concerne les individus…

Un autre regard sur le vivant

22 août 2020

Depuis plusieurs millénaires, l’humain tente de domestiquer la nature. Nous avons rasé des forêts, asséché des milieux humides, détourné des rivières, endigué la mer, chassé la faune sauvage, modifié les cycles de l’eau, du carbone, de l’azote, vidé les océans de leurs habitants, modifié le climat, bétonné, parcellé le territoire, soumis des espèces sauvages, manipulé la vie, transformé le vivant. La démarche s’est considérablement accélérée avec la révolution industrielle. Aujourd’hui, nous devons nous rendre dans des contrées très reculées pour observer les derniers bastions de nature libre et vierge. Ces derniers endroits dans lesquels, Homo sapiens ne règne pas en maître…

  • Les véganes : « ces nazis de la cause animale » ou l’art de détourner une question pour éluder le vrai débat.
    Des arguments récurrents apparaissent souvent dans les débats sur les questions autour du véganisme. Les véganes veulent imposer leur mode de vie au reste de la population. Ces personnes méprisent tous celles et ceux ce qui ne pensent pas comme elles, ce qui en ferait un mouvement totalitaire. En ce qui me concerne, on m’a à plusieurs reprises traité directement ou indirectement de nazi, parfois le fait de proches estimés. Pour celles et ceux que ça étonne, oui vous avez bien lu. Ce qui est amusant, c’est qu’en parallèle on parle aussi de mode. Si tel est le cas, pourquoi…
  • Rencontre avec une nature libre : Le lion de mer des Galápagos, Zalophus wollebaeki
    J’ai récemment assisté à une conférence de François Sarano, océanographe, plongeur et auteur. Ce dernier expliquait l’importance de la rencontre avec le monde sauvage qui selon lui permet le changement et l’importance de restituer ces expériences à nos semblables. Un humain touché par la nature et ses représentants au plus profond de lui et de son cœur serait plus susceptible de comprendre et plus enclin à respecter le vivant. Ainsi nous pourrions amorcer les changements nécessaires. Dans cette optique et très touché par ces propos, j’ai décidé de partager mes propres expériences, certain que l’éducation et le partage font partie…
  • L’animal sert à « ça » ou le destin forcé de ceux que l’on dit de rente
    Les vaches, cochons, poulets, moutons, chèvres, lapins et tous les autres animaux d’élevage serviraient à « ça ». Un argument qui revient ordinairement dans les débats qui opposent les représentants de l’industrie de l’élevage et animalistes. Beaucoup de sous-entendus pour un si petit mot. Qu’est-ce que cela veut dire ?  « ça » ou la dénégation de la personne non-humaine « cela n’a absolument rien à voir avec la théorie freudienne ».  Tout d’abord, cela n’a absolument rien à voir avec la théorie freudienne. Cela signifie que l’animal dit de rente ne serait qu’un objet, une marchandise à qui l’on a attribué une fonction purement utilitariste et…
  • Le loup : entre mythes, idées reçues et désinformation
    _ Canis lupus de son nom scientifique, le loup déchaine les passions. La votation suisse du 27 septembre prochain, portant sur la modification de la loi sur la chasse, vient remettre le canidé sur le devant de la scène. Actuellement, les cantons ne peuvent autoriser les tirs d’individus isolés que s’ils causent des dégâts importants. Il en est de même dans les meutes. Par dégâts importants, entendez la prédation sur nos animaux de « rente ». Si la modification de la loi est acceptée, les cantons pourront autoriser les tirs préventifs, avant que des dégâts ne surviennent, que cela concerne les individus solitaires ou…
  • Un autre regard sur la nature
    Depuis plusieurs millénaires, l’humain tente de domestiquer la nature. Nous avons rasé des forêts, asséché des milieux humides, détourné des rivières, endigué la mer, chassé la faune sauvage, modifié les cycles de l’eau, du carbone, de l’azote, vidé les océans de leurs habitants, modifié le climat, bétonné, parcellé le territoire, soumis des espèces sauvages, manipulé la vie, transformé le vivant. La démarche s’est considérablement accélérée avec la révolution industrielle. Aujourd’hui, nous devons nous rendre dans des contrées très reculées pour observer les derniers bastions de nature libre et vierge. Ces derniers endroits dans lesquels, Homo sapiens ne règne pas en maître, où…

CONTACTEZ-MOI

Jean-Marc Charriere

CONTACT

INFORMATIONS

CGV

CGU

RÉSEAUX SOCIAUX